Chez Françoise

Chez Françoise

Blanche ODIN


Blanche Odin (1865-1957)

Une grande Dame de l'aquarelle, peu connue à son époque car l'aquarelle était considérée (et parfois l'est encore malheureusement) le parent pauvre de la peinture.




Petite biographie

Née à Troyes en 1865. Enfant elle est pensionnaire au couvent des Ursulines. Elle décide, vers l'âge de 20 ans, de se consacrer à la peinture et devient, vers 1890, élève de l'aquarelliste Madeleine Lemaire à Paris, à une époque où l'école des beaux-arts est fermée aux femmes. En 1895 elle suit les cours d'Ulpiano Checa.

A partir de 1902 elle ouvre un atelier au 21 rue du Vieux Colombier à Paris. Elle expose ses oeuvres à la Galerie Petit à Paris et réalise de nombreuses oeuvres de commande, en particulier des bouquets de fleurs.





En 1934 elle décide de s'installer à Bagnères de Bigorre. Son atelier se situe 6 rue Gambetta.


C'était une aquarelliste géniale et qui chérissait la nature sous toutes ses formes. Restée célibataire, elle se consacra entièrement à sa passion, la peinture et elle peignit toute sa vie.




Avant de poser ses premières touches sur le papier, elle examinait minutieusement son sujet et l'étudiait longuement afin d'atteindre la perfection. Elle avait un sens aigu de l'observation. Ses sujets de prédilection étaient les fleurs, mais elle peignait également les animaux et des paysages en extérieur. Elle commença par des planches botaniques.










Elle utilisait un papier épais comme du carton (+ de 600g)afin qu'il ne se déchire pas à cause de l'eau. Elle le mouillait beaucoup et conservait l'humidité plusieurs jours grâce à des linges qu'elle mouillait et appliquait régulièrement sur l'arrière de son travail.Elle fabriquait elle-même ses propres pigments.Elle travaillait aussi bien des miniatures que des formats grandioses.


Une miniature


Blanche Odin peignait à merveille des bouquets de fleurs et particulièrement de roses.











Tombée dans l'oubli, c'est Monique Pujo Monfran qui, en publiant 3 ouvrages consacrés à cette merveilleuse aquarelliste, lui a redonné la place qu'elle mérite dans le monde de l'art.

Des oeuvres de Blanche Odin sont exposées au Musée Saliès de Bagnères de Bigorre, ville où elle décède en 1957.



Blanche Odin à la fin de sa vie.





26/04/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres