Chez Françoise

Chez Françoise

Un arbre remarquable

 

Il est un arbre, au fond de mon verger, classé parmi les « arbres remarquables ». Un arbre qui disparaît de nos paysages : un cormier.

 

 

 

Son écorce ressemble à celle du chêne, mais elle est formée d'une sorte d'écailles rectangulaires.

 

 

 

Son léger feuillage laisse passer la lumière.

 

 

 

Ses fruits, les « cormes », sont en forme de petites poires de 3 cm. Il faut attendre qu'elles soient blettes (comme les nèfles) pour les consommer ou en faire des confitures. Nos ancêtres en tiraient de l'eau-de-vie et, parait-il, les Gaulois buvaient du cidre de cormes.

 

 

Son bois rougeâtre et très dur est très apprécié pour l'ébenisterie, outils de menuiserie, vis de pressoir, lutherie etc…

Cet arbre, très élancé, peut atteindre 30 m et vivre 600 ans.

Quel âge peut avoir celui-ci ? Les anciens du village l'on toujours connu. Sa circonférence, mesurée à 1.40m du sol, atteint 2.37m. D'après mes calculs il ne doit pas être  loin des 200 ans. Sa largeur de houppier est exceptionnelle, mais  malheureusement l'EDF a fait une coupe d'un côté à cause d'une ligne à moyenne tension qui passe à  proximité.

 

Sa beauté automnale m'a inspiré une aquarelle.

 

 

 

 

Cette année, au printemps, le cormier est fleuri.

 

 

Fleurs du cormier qui donneront des fruits : les cormes. J'espère vous les faire découvrir à la fin de l'été.

 

3 août 2008

Les cormes commencent à se détacher de l'arbre. Elles ressemblent à de minuscules poires de 2 à 3 cms. Il faut attendre qu'elles deviennent blettes pour pouvoir les consommer. Si vous avez une recette pour utiliser ces cormes, je suis preneuse ... ma tentative de confiture n'a pas été très convaincante ...

 

 

Les cormes mûrissent dans l'arbre.

 

 



20/09/2007
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres